Image du 15 avril 2016





Les monstres :

Différentes acceptions du terme

Dans son acception vulgaire, le terme désigne aussi bien les créatures fantastiques que des êtres réels. Mais en biologie, un monstre est un individu dont la conformation s’écarte notablement des standards de son espèce, à la suite d’une anomalie du développement embryonnaire. La tératologie est la discipline chargée de l’étude scientifique des monstres. En termes de tératogenèse, le monstre est une réalité biologique, un être humain ou animal victime de malformations corporelles, comme la Neurofibromatose, qui le rendent physiquement différent de la norme (ainsi Joseph Merrick, surnommé The Elephant Man).

Par extension, on parle aussi de monstruosité sur le plan moral quand quelqu’un commet des actions que la majorité des gens réprouvent.

Certaines acceptions du mot monstre insistent simplement sur son côté spectaculaire, c’est le cas du monstre sacré, par exemple Marilyn Monroe ou James Dean.

Diderot qualifiait la femme de « monstre de l’homme » et en réponse Julie de Lespinasse qualifiait l’homme de « monstre de la femme ».

Le monstre est de manière plus générale un individu qui par certaines de ses caractéristiques propres se démarque de façon significative de ses congénères. Ces caractéristiques peuvent être physiques, morales ou intellectuelles; toutefois la monstruosité proprement dite n’est pas forcément négative, elle peut être un gain par rapport à une norme commune. Par exemple Albert Einstein de par ses capacités intellectuelles hors-normes peut-être considéré comme un monstre.

*Texte de wikipedia.fr

————————————————————–

Monstre difficulté 2/5

Obtenez gratuitement l’image :

Téléchargez/Download

Ce coloriage a été adapter pour vous avec une image du site (freevector.com)


Populaire en ce moment