L’arthérapie, c’est quoi?





Nous utilisons sur notre site le terme Arthérapie pour facilité votre recherche sur le web. Ce mot se voit souvent en un seul mot, mais la vrai orthographe est Art-Thérapie.

La grande majorité des spécialistes en Arthérapie, définisse cette spécialité comme : « pratique de soin fondée sur l’utilisation thérapeutique du processus de création artistique ».

La thérapie ajoute à l’art le projet de transformation de soi-même. L’art ajoute à la thérapie l’ambition de figurer de façon énigmatique les grands thèmes de la condition humaine. La création – acte et résultat – peut permettre la transformation profonde du sujet créateur. L’art-thérapie consiste en un accompagnement de ces créations dans un parcours symbolique au service du développement de la personne vers un aller-mieux », « L’art-thérapie est une méthode qui consiste à créer les conditions favorables au dépassement des difficultés personnelles par le biais d’une stimulation des capacités créatrices.»

Il existe en France plusieurs organismes cherchant à regrouper les personnes pratiquant l’art-thérapie. La Guilde des art-thérapeutes et la ligue professionnelle d’art-thérapie et la fédération française d’art-thérapie en sont des exemples. Au Canada, les art-thérapeutes sont méconnus et peu utilisés.

VEUILLEZ PRENDRE NOTE!!
L’art-thérapie est une sphère très vaste de l’art. Vous pouvez la pratiquer avec nous grâce à notre collection d’images prêtes à coloriées, mais n’hésitez pas à explorer les autres types d’arts pour aidez votre bien-être.

L’arthérapie, c’est quoi?

Peinture

La peinture est fréquemment utilisée en art-thérapie. Elle fait l’objet de consignes libres ou avec contraintes. Les productions ainsi créées font parfois l’objet d’expositions même si certains auteurs le déconseillent.

Argile

L’argile est utilisé pour ses propriétés sensorielles ainsi que pour sa capacité à faciliter l’expression des aspects archaïques de la psyché.

L’argile permet la création de formes en volumes qui peuvent être utilisées comme des objets de jeux entre les participants les thérapeutes. Ainsi l’espace de création devient aussi un espace de jeu, un espace relationnel… On peut y voir dans ces jeux, la matérialisation d’un « espace transitionnel » comme il a été décrit par Winnicott dans ses théories de la transitionnalité et du jeu. Ces théories sont beaucoup reprises dans la théorisation de l’art-thérapie quels que soient les courants.

Pâte à modeler

La pâte à modeler a des propriétés semblables à l’argile dans sa capacité à représenter des formes en volume mais ses capacités sensorielles sont différentes : elle ne peut pas être diluée, on utilise pas d’eau avec, son contact est moins sensuel, elle est souvent plus grasse au toucher.

Par rapport à l’argile, la pâte à modeler peut se décliner dans quasiment toutes les couleurs grâce aux différents mélanges entre les couleurs de base. L’utilisation de la pâte à modeler à un aspect ludique et peut évoquer l’enfance à des participants adultes.

Collage

Le collage est une médiation basée sur le principe de découpage d’éléments en papier et de composition à partir de ces différents éléments. Comme exemple : Journaux, papiers spéciaux de couleurs et textures diverses, images récupérées ci et là.

Lors d’une séance de collage, on utilise la plupart du temps des journaux et papiers divers disposés sur une table dans lesquels les participants peuvent découper des éléments qui les interpellent et qu’ils vont ensuite coller sur une feuille prévue à cet effet. En résulte une composition qui fait miroir à l’état psychique de la personne l’ayant créée. On peut aussi utiliser des mots découpés dans des journaux.

Pour le psychologue et psychanalyste lyonnais, Jean Paul Petit, formateur en médiations artistiques, « L’essentiel du travail du collage est ce travail de mise en lien : liens entre les images dans la composition, liens entre images et vécus, imaginaire et affects, reconnaissance de son inscription dans son histoire ».

Dessin

Le dessin est une médiation qui a été beaucoup utilisée et étudiée par les psychologues et psychologues, notamment en psychothérapie de l’enfant.

Elle est naturellement utilisée en art-thérapie parfois associée à d’autres approches graphiques et plastiques (peinture, collage, écriture, etc.).

Photographie

La photographie peut permettre aux personnes ayant besoin d’art-thérapie, de s’ouvrir au monde et de photographier ce qu’ils aiment. Les photos peuvent être exposées dans des galeries avec les autres arts, afin d’apporter à l’artiste une satisfaction personnelle.

Photolangage

Il s’agit d’une médiation mise au point par Claudine Vacheret, psychologue d’orientation psychanalytique et professeur à l’université Lyon. Cette méthode utilise des collections de photographies pré-sélectionnées en fonction des publics visés et à forte charge symbolique. Le cadre et le déroulement de l’atelier photolangage suivent un protocole précis durant lequel les participants choisissent une photo qui les interpelle et autour de laquelle ils échangent avec les groupes des participants après avoir expliqué leur choix. Cette médiation est très efficace pour faire circuler la parole dans un groupe.

Écriture

Marionnettes

L’utilisation des marionnettes comme médiation thérapeutique a pour origine la marionnettiste suisse Käthy Wüthrich (1931-2007) qui a développé cette technique ainsi qu’une théorie l’accompagnant. Elle peut passer par la fabrication de marionnettes ou par le choix parmi des marionnettes proposées aux participants.

Leur mise en scène peut se travailler à partir d’un scénario ou en jeu libre improvisé. Leur utilisation peut être rapprochée des médiations comme le théâtre ou le psychodrame de part l’aspect mise en scène et jeu qu’elles impliquent. En ce sens, elles peuvent permettre de mettre en scène des conflits conscients ou inconscients des personnes qui les font jouer. Elles permettent également d’exprimer certaines émotions refoulées ou de formuler certains besoins de la personne.

Vidéo

La vidéo peut-être utilisée comme une médiation thérapeutique. Elle est parfois utilisée en psychiatrie lors d’ateliers où les participants créent une séquence filmée avec l’aide de l’animateur de l’atelier qui peut être un infirmier, un psychologue, un vidéaste-intervenant ou un art-thérapeute.

Danse

Tissu

Il s’agit de l’utilisation du tissu comme médiation, parfois en relation avec la danse, le déplacement du corps. L’aspect sensoriel du tissu est mis en avant. Il peut être aussi utilisé pour se cacher, se vêtir, comme une cape, etc.

Théâtre

Dans la perspective de l’art-thérapie, jouer n’est pas qu’un jeu, c’est aussi une manière de faire apparaître « qui je suis », « ce que je peux faire », « ce que je peux être ». Par les subtils déplacements qu’elle permet, et quelle que soit sa forme, classique, moderne ou d’avant-garde, l’expression théâtrale pourrait être le support de nos non-dits, de notre force de création. Des mécanismes subtils permettraient à la fois la libération des « énergies » trop longtemps contenues et leur valorisation dans un ici et un maintenant.

Musique

La musique est fréquemment utilisée comme médiation, on parle alors de musicothérapie et ceux qui la pratiquent sont appelés musico-thérapeutes. Il s’agit d’une branche à part entière de l’art-thérapie.

*Ce texte est tiré en parti de Wikipédia

Which search keywords send traffic to this site?

Populaire en ce moment